Les histoires à succès des entrepreneurs n’ont pas fini d’impressionner et d’inspirer. « Il a quitté son boulot et lancé sa propre entreprise. Aujourd’hui il emploie X personnes et a un chiffre d’affaires annuel en millions… ».

Voilà une belle description que vous aimeriez qu’on fasse à votre sujet et à propos de votre entreprise n’est-ce pas ? Cependant, il est primordial que vous ne mettiez pas la charrue avant les bœufs. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire (et que vous devez faire) « en dehors des projecteurs », afin de vous frayer un chemin pas à pas.

Le plus lorsqu’on n’est pas encore sous le poids des exigences du plein temps entrepreneurial, c’est qu’on peut faire les choses à son rythme, sans beaucoup de pression, et même pendant des années, avant de penser à quitter son emploi.

 

Ne quittez pas votre emploi actuel

 

Non. Ne claquez pas encore la porte de ce qui vous donne de quoi manger au quotidien. Votre idée est-elle déjà bien claire ? L’avez-vous suffisamment développée ? Qu’avez-vous déjà implémenté ? Le projet commence-t-il déjà à faire rentrer de l’argent ?

L’un des avantages qu’ont les personnes qui ont déjà eu à travailler pour quelqu’un d’autre, par rapport à ceux qui se lancent à partir de zéro, c’est l’expérience acquise, et les aptitudes développées. Avec des postes exigeants, vous avez l’obligation d’être performant tout en communicant de la meilleure des manières.

Ce sont des éléments qui vous pousseront à rester orienté résultat une fois que vous n’aurez plus personne pour « vous crier dessus ». Ne sous-estimez jamais ce que vous pouvez apprendre en étant employé. Ça vous servira lorsque votre projet entrepreneurial prendra de l’ampleur.

 

Lancez un projet secondaire ou deux

 

Les projets secondaires vous aident à tester le marché, et à vous tester vous-même. Vous eprouverez ainsi vos aptitudes, obtiendrez et évaluerez de nouvelles idées.

Faites des projets tests et explorez toutes les possibilités. Ces projets secondaires sont le moyen pour vous d’éprouver tout ce que vous aurez appris de vos lectures, des podcasts que vous aurez écoutés, etc.

Vous aurez ainsi plus d’assurance quand vous quitterez votre emploi actuel, car vous aurez déjà essayé beaucoup de choses, essuyé beaucoup de revers, et appris encore plus.

N’ayez pas peur de vous lancer. Ça vous fera du bien. Un projet secondaire pourrait bien marcher et vous aider à financer le projet principal, tout comme un échec cuisant restera tout de même un bon enseignement. Dans tous les cas, n’hésitez pas à parler de vos activités.

 

Parlez de votre travail

 

Le fait de parler de votre activité a de bons points. Vous pouvez créer un blog, un vlog, organiser des sessions de networking, ou ce que vous voudrez, mais vous en bénéficierez de 3 manières au moins :

Vous allez bâtir une audience autour de votre activité 

Avant de devenir multimillionnaire, vous devez prendre le temps de faire connaître votre travail, et vous pouvez bien le faire, avant même que celui-ci ne prenne totalement forme, et parle pour vous. En bâtissant une audience solide, vous pouvez vous appuyer sur cette dernière pour vendre vos premiers produits (ceux issus de vos projets secondaires) afin de vous lancer véritablement. Vous pouvez même, si le modèle vous sied, procéder à un crowdfunding. Dans tous les cas, c’est un excellent moyen de revoir et même d’améliorer vos idées.

Vous allez éprouver vos idées à la lumière des retours de votre audience 

En exposant votre travail à d’autres personnes, vous leur donnez la possibilité de voir les gaps dans votre mode de pensée. C’est ainsi que vous pouvez vous remettre en question de manière plus ou moins objective.

Vous mettez en place une feuille de route

Non seulement vous arriverez à voir votre parcours, mais les attentes que vous placerez en parlant de votre travail vous motiveront et vous obligeront à y aller, étape après étape. A côté de ça, vous vous donnez aussi du poids. Quand vous aurez un produit à lancer, lorsqu’on fera une recherche sur vous sur la toile, elle parlera en votre faveur : les articles, les vidéos, les podcasts, etc. ça vous donnera du crédit !

 

Apprenez des experts

Internet a démocratisé la connaissance. Il n’y a jamais eu autant de possibilités d’accès à une connaissance de haut niveau : les cours en ligne, les vidéos, les ateliers, les webinaires… vous pouvez quasiment tout apprendre.

Le plus important cependant, c’est d’essayer d’appliquer au plus vite ce que vous apprenez. C’est l’un des moyens les plus sûrs d’intégrer les nouvelles connaissances. C’est ce qui vous permettra aussi de voir si certaines leçons, techniques et pratiques marchent pour vous, et comment.

 

Restez au fait de l’actualité la plus récente dans votre domaine d’activité

 

C’est presque une évidence. Vous devez être à la pointe de ce qui se fait de mieux pour proposer quelque chose qui répondra aux besoins actuels. Cependant, vous devez également suivre votre instinct. Si vous sentez que vous devez proposer un outil ou un produit qui pourrait sembler avant-gardiste ou particulièrement décalé par rapport aux tendances actuelles, n’hésitez pas.

 

Vous  comptiez quitter votre emploi ?

Il n’existe que très peu de produits qui marchent bien, ayant été lancés à partir de rien. Vous devez vous préparer, si vous souhaitez devenir un entrepreneur. Ne quittez pas votre emploi tout de suite, créez des projets secondaires, parlez de votre travail, apprenez des experts et restez au fait de l’actualité la plus récente dans votre domaine d’activité.

Au-delà de toute chose, soyez passionné par ce que vous faites et vous vivrez l’expérience entrepreneuriale de la meilleure des manières possible.