Vie privée Vie pro

4 façons de trouver un hobby qui soit bon pour vous et votre carrière

Gabriel Sénac de Meilhan disait, à propos de hobby, qu’un mélange heureux de loisirs et d’occupation rend l’homme animé et sensible à tous les plaisirs.

En effet, que vous soyez heureux quand vous encadrez des enfants ou détendu quand vous faites de la cuisine, avoir un hobby apporte de nombreux bénéfices documentés par la science, de la baisse du niveau de stress à une meilleure perception de sa raison d’être.

Un hobby a clairement un impact positif sur votre qualité de vie. Il peut même participer à améliorer vos performances au travail.

Et pour cause, comme l’attestent certains professionnels de la santé mentale, quand vous avez une vie remplie à côté de votre travail (ce que vous avez lorsque vous la meublez de hobbies significatifs pour vous), c’est une forme de catalyseur de bonheur. Cela vous rendrait plus enthousiaste lorsque vous vous concentrez sur votre travail.

Par ailleurs, en fonction de votre hobby, les qualités que vous développez en le pratiquant peuvent faire de vous un meilleur employé. Ou alors un meilleur candidat à un poste, à l’heure de choisir entre deux CV.

Par exemple, quelqu’un qui excelle dans le coaching de l’équipe cadet de handball de sa commune, peut intéresser un employeur qui cherche une personne compétente certes, mais aussi dotée d’aptitudes naturelles qui aideraient à manager une équipe de commerciaux !

Avoir un hobby que vous aimez est donc bénéfique pour vous et votre carrière. Toutefois si vous n’avez pas de hobby, rien n’est perdu. En réalité, la quête de hobby est une problématique largement partagée.

Que vous ayez 20 ou 80 ans, sachez qu’il n’est pas trop tard pour vous trouver un hobby. Voici 4 stratégies que vous pouvez utiliser pour en trouver un que vous allez vraiment aimer et qui vous le rendra en retour.

 

1. Transformez des petits plaisirs en hobby

De nombreuses activités que nous pratiquons nous procurent du plaisir sans qu’on ne les perçoivent comme des hobbies. Faites le tour d’entre elles et repérez celles auxquelles vous pourriez vous adonner sans compter.

Pour cela, posez-vous simplement la question : « Qu’est ce que j’aime faire par plaisir ?« .

En effet, en général des activités comme ‘manger‘, ‘regarder le sport à la TV‘ peuvent se transformer en hobbies du type ‘prendre des cours de cuisine’ ou ‘faire de la compétition en sport amateur’.

Observez vos passe-temps favoris et trouvez-y votre prochain hobby. Vous appréciez regarder des vidéos de Ted Talk ? Et si vous prenez des cours de prise de parole en public ou de théâtre ? Le meilleur moment de la journée c’est quand vous jouez avec les enfants ? Et si vous vous intéressiez au développement du langage chez l’enfant ? Derrière ça, des dizaines de sujets à creuser…

En réalité, la plupart des activités quotidiennes cache de potentiels hobbies. La meilleure façon de trouver celui dans lequel vous vous épanouirez et qui vous fera de vous une meilleure personne voire un meilleur employé, c’est de s’intéresser aux mécaniques derrière vos différents petits plaisirs.

 

2. Souvenez-vous de vos passions d’enfants

Quand vous étiez gamin, de quoi rêviez-vous ? Quelles étaient vos passions ? Qu’adoriez-vous faire ? Avant que le temps, la raison et les désillusions ne vous éloignent de vos envies primaires.

Si vous arrivez à remonter quelque peu le temps, il est quasi certain que vous redécouvrirez de l’intérêt pour un plaisir qui ne demandait qu’à être un hobby, voire un métier.

 

Amazon Affilié

 

3. Faites étudier votre personnalité

Un hobby passionnant pour une personne peut être une torture pour une autre. Il est donc important de se tourner vers des activités qui vous correspondent vraiment.

De nombreux tests de personnalité peuvent vous aider à comprendre quel type de hobbies vous conviendrait le mieux. L’inventaire d’intérêts professionnels est l’une de ces méthodes qui vous donnent des informations fiables sur vos propres intérêts professionnels et sur les pistes de reconversion que vous n’avez jamais envisagées.

L’intérêt de ce type de test professionnel, c’est de vous délivrer un rapport détaillé vous donnant une lecture approfondie de vous-même.

 

4. Essayez différentes choses et gardez en hobby ce qui vous botte le plus

Quelle que soit votre approche pour trouver un hobby, au final vous essayerez de nombreuses choses qui ne vous plairont pas sur la durée, et une ou deux que vous adorerez.

La règle, comme pour réussir toute chose que vous entreprenez, c’est déjà d’essayer. Listez tout ce qui peut vous paraître intéressant. Lancez-vous, donnez-vous du temps pour juger (minimum 2 mois), puis faites le point pour choisir ce qui restera en hobby.

Il vous faudra peut-être vous reprendre à plusieurs fois avant de trouver le hobby dont vous rêviez. Mais vous n’y arriverez que si vous n’abandonnez pas.

Sortez, rencontrez des personnes intéressantes, vivez des expériences incroyables, donnez corps à votre vie, au delà des obligations du quotidien. Tout naturellement, passé 66 jours d’exercice, vous aurez transformé une pratique en habitude et s’il y a du plaisir, voilà votre hobby.

Que pensez-vous de cette actualité ?

03.09.19 | Vie privée Vie pro

CADRES Forum
CADRES Forum
À travers le monde



Plus dans Vie privée vie pro