1er mai, Kliner fête sa révolution du travail

Uber, Take it Easy, Airbnb… Le succès de ces start-up montre que depuis quelques années, des millions de personnes veulent vivre, consommer, interagir différemment. De même qu’ils sont des millions à vouloir créer leur propre opportunité pour faire face à la crise de l’emploi, à vouloir travailler différemment : travailler de façon libre et indépendante, avec l’espoir de revenus confortables à la fin du mois.

Certaines activités, plus que d’autres, avaient besoin d’un sérieux coup de pouce, et de nouveauté. Le prestataire de service à domicile est depuis toujours pris dans un étau : travailler avec un salaire de misère pour une entreprise ou bien se lancer dans l’aventure du travail au noir.

Une dernière perspective peu engageante, mais qui est malgré tout choisie par beaucoup puisque le travail non déclaré représenterait plus de 30% du marché… Soit une personne sur trois qui prend le risque de travailler sans sécurité, sans couverture sociale, sans possibilité d’épargner pour sa retraite, dans le seul but d’avoir juste de quoi subvenir à ses besoins.

Alors, grâce au développement d’un réseau d’applications avec un algorithme inédit, Kliner lance sa petite révolution sur le marché du ménage (et de la serrurerie !), donnant la possibilité à ses partenaires artisans d’augmenter leur revenu tout en permettant aux clients de payer le juste prix.

Avec Kliner, l’artisan travaille quand il le souhaite, travaille pour de meilleurs revenus, et travaille en étant considéré à sa juste valeur.
Cette valeur, c’est l’artisan lui même qui la crée grâce à la notation des clients à l’issue de chaque prestation. Il peut ainsi grimper dans le classement des meilleurs partenaires et faire évoluer la rémunération de sa propre activité.

Travailler c’est déjà bien. Et c’est encore mieux si cela nous permet d’apprécier la vie après le travail. Et ici aussi Kliner révolutionne, en offrant à ses (meilleurs) partenaires des moments exceptionnels, seuls ou en famille, dans le cadre du programme fidélité Kliner’s Partner Club.

En offrant à nos partenaires la possibilité de travailler quand ils souhaitent et d’avoir une rémunération attractive tout en assumant leurs charges de prestations sociales, Kliner oeuvre d’abord à lutter contre le marché noir. Le véritable tour de force serait d’ici quelques années, de fêter au 1er mai, la fin du travail non déclaré dans les prestations de service à domicile.

 

Louis Gilois Catégories :