Bien dans son job

Conseils essentiels pour relever le défi d’un nouveau job

A l’endroit même où 14 ans plus tôt son mentor – Steve Jobs – donnait un des discours les plus inspirants de tous les temps, Tim Cook, Président d’Apple, s’exprimait devant de jeunes diplômés, sur la difficulté qu’on pouvait avoir à prendre la mesure d’un nouveau job.

Citant son cas en exemple, Tim Cook rappelle que souvent, être prêt intellectuellement ne suffit pas :

« Vos mentors peuvent vous préparer aux défis, mais ils ne peuvent pas vous aider à sauter le pas. »

C’est une leçon qu’il a apprise au moment de prendre la relève de Steve Jobs, peu de temps avant sa mort. Et malgré ses 10 ans  d’expérience dans le top management d’Apple, l’installation dans ses nouvelles fonctions fût une épreuve.

 

Nouveau job, le poids de la responsabilité

« Quand Steve est tombé malade, je n’ai cessé de penser qu’il se rétablirait. Non seulement je pensais qu’il tiendrait le coup, mais j’étais convaincu qu’il continuerait à guider Apple longtemps après mon propre départ. » souligne Tim Cook.

Et il poursuit : « Quand il est parti, vraiment parti, j’ai appris la différence viscérale entre se préparer à faire et être prêt à faire. C’était un indescriptible sentiment de solitude. »

A l’heure de faire ses premiers pas dans son nouveau job de Président d’Apple, les attentes étaient élevées.

« Tout ce que je savais, c’est que je devais être la meilleure version de moi-même. Toutefois j’étais convaincu de devenir fou si je me levais tous les matins avec l’ambition de répondre aux attentes de tout le monde. »

Voici donc un des hommes les plus puissants du monde qui admet avoir été effrayé à l’idée d’attaquer son nouveau job. Et dans le même temps, il rappelle à quel point c’est normal de ressentir cette peur.

Il en va pour Tim Cook comme pour tout le monde. Quel que soit votre secteur d’activité, quel que soit le nouveau job qui vous tend les bras… Saisir une nouvelle opportunité est certes excitant, mais effrayant aussi.

Vous aurez beau être formé à faire ce que vous envisagez de faire. Pour autant, vous devrez apprendre à marcher dans les habits de votre nouveau job. Cela passe par la nécessité d’appréhender les enjeux ; le besoin de cerner les attentes ; et l’impératif de trouver votre propre chemin pour délivrer les résultats.

 

Avancer sans être prêt

Tim Cook poursuit son discours ainsi : « Jeunes diplômés, une chose est sure, quand votre temps viendra – et il viendra -, vous ne serez pas prêts. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas censés l’être. »

Puis il poursuit : « Trouvez l’espoir dans l’inattendu. Trouvez le courage dans les défis. Trouvez votre vision en avançant sur votre chemin solitaire. »

Avec ses paroles d’encouragement, Tim Cook adresse un avertissement :

« Beaucoup de gens pensent que les bonnes intentions excusent des mauvais résultats. Ils se trompent. Que cela vous plaise ou non, ce que vous construisez et ce que vous créez définissent qui vous êtes. Si vous voulez vous attribuer les mérites, apprenez d’abord à assumer les responsabilités. »

 

Pour conclure, Tim Cook a encouragé son audience à consacrer leur temps à mettre en oeuvre des services qui portent une cause à laquelle ils croient. Ce qui du reste est fondamental car, toute destinée a besoin de la passion pour se réaliser.

19.06.19 | Bien dans son job

CADRES Forum
CADRES Forum
À travers le monde



Plus dans Bien dans son Job