Kliner s'associe à la journée mondiale de l'enfant africain

Le 16 juin 1976 des milliers d’enfants noirs marchaient dans les rues de Soweto en Afrique du Sud pour demander un meilleur accès à l’éducation. Ce jour-là, des centaines d’entre eux allaient finir massacrés par le régime de l’Apartheid. Depuis le 16 juin 1991, à l’initiative de l’Organisation pour l’Unité Africaine (OUA), le monde célèbre la journée de l’enfant africain afin que personne n’oublie le massacre des écoliers de Soweto.

Journée africaine du bandeau blanc

Les acteurs de l’action mondiale contre la pauvreté ont choisi le 16 juin pour en faire désormais la journée africaine du bandeau blanc, alors même que la journée mondiale du même nom est célébrée le 1er juillet.

Derrière ce symbole, s’anime la volonté de pousser les dirigeants africains en premier mais aussi ceux du monde entier, à saisir cette journée de l’enfant africain pour raviver les mémoires et continuer à oeuvrer pour mettre un terme à cette pauvreté morbide qui sévit sur le continent, emportant un enfant africain toutes les trois secondes !

Mobilisation et volontariat

En 2017 la journée de l’enfant africain s’articule autour du thème L’agenda 2030 pour un développement durable en faveur des enfants en Afrique : accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances des enfants d’Afrique.

L’Organisation de l’Unité Africaine avec le support du Mouvement Panafricain des Leaders (MPL), réaffirme son attachement aux principes régissant la protection des droits des enfants. Elle met aussi en exergue des pays et associations tel que le Canada qui continue de soutenir des programmes qui améliorent l’accès à l’éducation – en particulier pour les filles – et qui favorisent l’accès des jeunes à des possibilités d’apprentissage.

L’enfant africain fer de lance de la nation

Avant toute chose, la journée de l’enfant africain est là pour nous rappeler à tous l’exigence de porter chevillé au corps, le combat pour les droits des enfants.

Elle nous rappelle le rôle central que tient la jeunesse africaine, dans un continent où plus de 70% de la population a moins de 25 ans.  Elle nous sensibilise sur les difficultés que cette jeunesse rencontre au quotidien (famine, mariage précoce, déscolarisation, travaux forcés…) et l’impact de ces difficultés sur tout un continent et même sur les équilibres de ce monde, ne serait ce que par les phénomènes d’immigration.

Kliner est déterminé à oeuvrer à son échelle à l’épanouissement de l’enfant africain.

Aujourd’hui déjà en continuant à accueillir dans notre réseau d’aides ménagères des femmes et des hommes, des pères et des mères, d’origine africaine, qui grâce à l’opportunité donnée et au gré de leurs aptitudes, peuvent continuer à nourrir des familles en Afrique.

Et pour demain, le combat continue…

L'Équipe Kliner Catégories :