Creer son entreprise

5 bonnes raisons de faire appel à un fiduciaire pour créer son entreprise en Suisse

Vous souhaitez entreprendre en Suisse, mais vous n’avez aucune idée des procédures à suivre pour créer une société ? Vous voulez développer vos activités dans la Confédération helvétique, mais vous n’avez pas de représentant légal ? Faire appel à un fiduciaire ou à une entreprise fiduciaire est recommandé pour vous épauler et vous conseiller dans toutes vos démarches.

Découvrez dans cet article les différents rôles du fiduciaire en Suisse !

 

Qu’est-ce qu’un fiduciaire en Suisse ?

Par définition, le fiduciaire est une personne à qui il est donné la charge de gérer ou de conseiller un particulier ou une autre entreprise. À travers la fiducie, l’entrepreneur ou le particulier va se dessaisir d’un bien ou d’une activité pour le remettre au fiduciaire.

Pendant une durée déterminée, le fiduciaire est mis en place via un contrat spécifique appelé mandat de fiducie. Par exemple, si vous souhaitez entreprendre dans un pays où la fiscalité est intéressante, un fiduciaire à Genève en Suisse aura les compétences professionnelles requises pour représenter les TPE, les PME et les grandes enseignes.

Il prendra en compte la taille de la société, mais aussi le potentiel économique de chacun. De cette manière, il pourra être un conseiller précieux pour les entrepreneurs en toute occasion, c’est pourquoi la relation fiduciaire est très répandue en Suisse comparée à d’autres pays.

Celle-ci doit toujours être stipulée par écrit dans un contrat de mandat, qui devra indiquer l’identité, l’adresse et les coordonnés du mandant ou de la personne qui fait appel au fiduciaire. Les biens ou les missions confiées à ce professionnel de la gestion devront aussi être stipulés dans le document.

Sachez que dans le cadre d’un contrat de fiducie, toutes les charges et les frais concernant les raisons du mandat devront être supportés par le mandant. Des commissions peuvent également être prélevées au mandant par le fiduciaire pour les services rendus à ce dernier.

Mais de quels services s’agit-il ?

missions d'un fiduciaire

 

Les diverses missions du fiduciaire

Avec les différentes évolutions de la technologie et des méthodes de fonctionnement des administrations, les tâches confiées au fiduciaire sont de plus en plus variées. Pour vous aider à prendre votre décision, voici les principales tâches de ces agences fiduciaires.

 

La comptabilité

Il s’agit de la première tâche confiée aux entreprises de fiduciaire en Suisse, quels que soient leurs clients.

Sachant que cette tenue de comptabilité est obligatoire, une entreprise fiduciaire vous aidera à réaliser toutes les actions concernant ce volet. Connaissant les normes et les réglementations en vigueur dans le pays, ils pourront effectuer toutes les déclarations obligatoires en votre nom.

Déclaration d’impôts, déclaration de TVA, impôts sur le revenu et sur la fortune, impôts anticipés; la société fiduciaire met à votre service des experts pour vous assurer d’être en règle en Suisse au niveau fiscal.

Pour vous aider, ils peuvent vous fournir en avance une liste des documents nécessaires pour réaliser les déclarations. Ces activités de comptabilité avec la fiscalité d’un autre pays peuvent être complexes si vous n’avez pas les connaissances et les compétences nécessaires pour cela.

Le fiduciaire peut également se charger de l’établissement des comptes annuels de votre entreprise ainsi que de services accompagnant les démarches obligatoires, comme la gestion de la comptabilité analytique et Trust de votre société, l’optimisation fiscale pour obtenir des réductions d’impôts ou encore l’audit de comptabilité.

Faire appel à un cabinet fiduciaire en Suisse vous aidera à veiller à la sécurité financière de votre société. Pour cela, un suivi quotidien de votre comptabilité et la mise en place d’outils de travail et d’analyse efficaces sont toujours préconisés par les fiduciaires.

 

Aide à la création et à l’administration de société

Vous avez la fibre entrepreneuriale, mais vous ne savez pas commencer pour créer une entreprise. Quelles sont les démarches à faire ? Quels statuts vous devez choisir ? Quelles sont les obligations en Suisse pour telle ou telle activité ?

Que ce soit pour une TPE, une PME ou une grande société, le cabinet fiduciaire peut s’avérer être une aide précieuse.

De la création de l’entreprise à la gestion de celle-ci, il peut devenir un conseiller fiable lors des prises de décisions. Certains professionnels vont même jusqu’à effectuer des démarches de recherche de financement auprès des banques ou autres établissements financiers pour vous.

Avec leur support, vous pourrez concevoir des bilans prévisionnels qui suivent les normes et qui pourront facilement obtenir l’accord des décideurs. Travailler avec un fiduciaire peut vous donner plus de chance de lever des fonds pour votre activité, car les relations existantes entre les cabinets et les organismes financiers vous aideront à trouver les bons interlocuteurs qui pourront résoudre vos problèmes de trésorerie.

Pour les jeunes entreprises, proposant des produits innovants ou non, l’accompagnement d’un fiduciaire sera toujours bénéfique. Adoptez le bon statut, réalisez toutes les démarches administratives obligatoires sans vous arracher les cheveux avec l’aide du professionnel fiduciaire.

Et pour les entreprises en France qui veulent s’implanter en Suisse, optez pour la domiciliation. Certains fiduciaires suisses comme AX Fiduciaire proposent par exemple des services en tant que domiciliataires : en établissant votre siège social chez eux, vous n’aurez pas à devoir entretenir des locaux professionnels à Genève qui vous coûteront cher.

Fiducie - Aide RH

 

Des aides en ressources humaines

Ces volets peuvent souvent devenir un poste de dépense important pour une entreprise. En plus du salaire du responsable des ressources humaines, vos activités peuvent être ralenties par les recrutements et les réunions pour sélectionner tel ou tel nouveau collaborateur.

Lorsque vous venez de commencer votre société, vous souhaitez réduire autant que possible les charges tout en réalisant les tâches obligatoires pour son bon fonctionnement. Faire appel à un prestataire externe, en la personne du fiduciaire, vous aidera grandement.

Le cabinet peut s’occuper de la gestion des salariés, de la rédaction des offres d’emploi à la gestion des fins de contrat. Vous pourrez ainsi confier le recrutement de vos nouveaux employés à ce cabinet spécialisé, mais aussi l’édition des fiches de paie et le suivi des congés.

Les services d’un fiduciaire en Suisse ont pour objectifs d’inciter à entreprendre, mais également de faciliter la vie des sociétés existantes. Vous pourrez gagner du temps en déléguant différentes tâches de votre entreprise et vous concentrer sur le développement de vos activités.

Que pensez-vous de cette actualité ?

29.07.19 | Creer son entreprise

CADRES Forum
CADRES Forum
À travers le monde



Plus dans Creer son entreprise