Qu’elle dure 7 ou 12 heures, bien souvent la journée de travail n’est jamais assez longue pour venir à bout du boulot qui vous attend.

Lenteur au démarrage le matin, des emails intempestifs, de multiples sollicitations inopinées… il n’en faut pas plus pour vous freiner dans l’atteinte de vos objectifs.

Pour autant, il existe de petites habitudes à prendre qui peuvent vous aider à accomplir pleinement vos journées. Il est même dit que 8 minutes de planification la veille feraient gagner 2 heures sur le jour suivant.

Voici quelques habitudes que les plus productifs d’entre nous ont en commun.

 

1. Appréciez ce que vous avez accompli aujourd’hui

Une journée est généralement faite de choses positives et d’autres négatives. Dans la colonne des négatifs il y a tout ce qu’on n’a pas fait, ce qu’on a mal fait, et toutes ces choses qui nous sont tombées dessus dont on aurait aimé se passer.

Quelle que fût la couleur de la journée, il est important de se concentrer sur ce que vous avez réussi à accomplir. À la fin de la journée, même si vous n’avez fait qu’une infime partie de ce que vous aviez prévu, sachez apprécier ce petit pas.

En effet, c’est chacun de ces petits pas qui va vous mener à atteindre l’objectif final. Et en dépit des actes manqués du jour, retenez ce qui vous a fait avancer tout de même.

« Même ceux qui boitent ne marchent pas en arrière »
Khalil Gibran

 

2. Tenez à jour votre To-do-list

Faire une to-do-list peut doper votre productivité comme vous ne l’imaginez pas.

Il en va du boulot comme pour la vie en générale. Pour la réussir, il est fortement conseillé de se fixer un but. Et pour atteindre ce but, on s’assigne des objectifs annuels, puis mensuels, puis hebdomadaires, et enfin journaliers. C’est cette mise en pratique qui transforme un rêve en un objectif atteignable.

Quel que soit ce sur quoi vous travaillez en ce moment, fixez-vous des objectifs journaliers pour avancer. Et à la fin de chaque jour, assurez-vous d’avoir coché autant de cases que possible. Quant aux cases non cochées, reportez-les à demain, sans tomber dans la procrastination.

 

3. Laissez votre bureau propre

À quoi ressemble le « bureau » lorsque vous ouvrez votre ordinateur ? S’il a tendance à être rempli de plein de fichiers divers, faites le ménage le soir avant de partir du bureau.

Avoir un bureau propre apaise l’esprit en ôtant la sensation de trop plein qu’induit le bureau chargé. Vous pouvez faire pareil avec la boîte de réception de votre messagerie. C’est une corvée qui n’en est plus une lorsqu’on la transforme en petite routine quotidienne, supprimant un e-mail à la fois et traitant chaque nouvel e-mail dès qu’il arrive.

 

4. Déconnectez, détendez-vous

A chaque moment, essayez d’identifier votre point de contre-productivité. Le point de contre-productivité c’est l’instant à partir duquel plus rien ne sert de travailler compte tenu de la perte drastique d’efficacité.

Entre ceux qui tapent sur le clavier en dormant après la pause déjeuner ou ceux qui restent au bureau tard le soir mais produisent en 2 heures ce qu’ils auraient pu faire en 30 minutes avec un esprit frais, rien ne sert de se faire violence. Surtout si c’est juste pour se donner bonne conscience.

Demain ne meurt jamais. Alors une fois la journée de travail finie ou votre point de contre-productivité atteint, éloignez-vous de vos écrans. Courez vous reposer, ou boire un verre avec des amis, ou pratiquer votre passion… Faites ce que vous voulez mais surtout, dites STOP au travail.

 

5. Préparez ce que vous allez porter demain

Ça permet de gagner un temps fou, surtout pour ceux qui ne savent jamais quoi se mettre. Le temps de faire un choix et de se décider le matin, on arrive facilement dans les limites du retard, surtout si en plus faut passer un coup de fer à repasser.

Alors autant préparer ses affaires du lendemain la veille. Vous serez ainsi plus calme et vous pourrez même faire des choix plus judicieux.

 

6. Couchez-vous plus tôt

Autant que possible, faites-le. Organisez-vous pour dormir environ 7 à 9 heures chaque nuit. Vous vous réveillerez plus frais, pleinement reposé pour attaquer une nouvelle journée à bras-le-corps.

 

7. Ne faites pas semblant de faire, prenez le temps de bien faire

C’est toujours intriguant de voir la vitesse folle à laquelle marche la foule qu’on croise dans les transports le matin, aux heures de pointe. C’est à croire que tout ce beau monde a un rendez-vous immanquable pour lequel il donnerait sa vie.

Pourtant parmi eux, nombreux sont ceux qui vont arriver au bureau en sueur, allumer leur ordinateur, se connecter à Facebook, suivre les infos pendant une petite demi-heure, puis aller prendre une pause café avant de penser boulot !

Voilà le rituel de bon nombre de cadres, embarqués dans un comportement moutonnier pour répondre à l’injonction de la société qui réclame une image dynamique de la part de ses forces vives. Alors on marche vite sans savoir pourquoi, même quand on est en avance sur ce vers quoi on court.

S’il y a une chose qu’il ne faut pas perdre de vue dans votre quête de productivité, c’est le plaisir. À tout moment de la journée, il faut vous rappeler de prendre du plaisir dans ce que vous faîtes. Partez à l’avance, marchez ou roulez à vitesse réduite et prenez ainsi le temps de configurer un état d’esprit positif pour la journée.

Une fois au bureau, commencez par lire votre to-do-list avant même d’allumer votre ordinateur. Essayez de repérer deux ou trois tâches qui peuvent rapidement être effectuées avant que la déferlante des imprévus ne vous prive d’une journée pleinement réussie.