Economie collaborative positive : le modèle Kliner

On entend beaucoup parler dans les médias d’économie collaborative, voire d’ubérisation de l’économie. Des expressions pas toujours très claires pour le commun des mortels ! Clic sur Wikipédia pour un éclairage un brin théorique : « L’économie collaborative est une activité humaine qui vise à produire de la valeur en commun et qui repose sur de nouvelles formes d’organisation du travail ».

Intimement liée au développement du web 2.0, l’économie collaborative, ou dite « de partage » connaît un grand essor en France, et touche des secteurs très variés du service à la personne. D’après un sondage, 89% des Français ont eu, en 2015, recours à un service de type BlaBlaCar, Airbnb, UberPop, etc.
Dans l’Hexagone, les locations de logements et de voitures connaissent un véritable boom. Si 80% des Français perçoivent l’économie collaborative comme un modèle positif, les observateurs s’interrogent de plus en plus sur ses conséquences. Est-elle vraiment bénéfique au marché du travail ? Vaste question…

L’ubérisation de l’économie, terme dérivé du nom de la « fameuse » société de VTC, n’a cessé d’alimenter les débats de l’an passé. Un terme, très largement galvaudé, qui renvoie avant tout au développement exponentiel de l’économie collaborative. Pourtant, il est de plus en plus entaché d’une connotation négative.

 

Une nouvelle solution

Conçue sur un modèle qualifiable d’ « Ubérisé » mais prenant appui sur les piliers de l’économie traditionnelle, Kliner est une plateforme d’économie d’intermédiation qui ouvre une autre voie, celle de l’économie collaborative positive. Petit mode d’emploi !

 

Kliner ne travaille qu’avec des professionnels : sociétés ou auto-entrepreneurs

Notre application sert à mettre en relation clients et prestataires sur des services de ménage et de dépannage à domicile. En agissant ainsi, Kliner se contente de jouer son rôle d’intermédiaire qui favorise la qualité de service, sans devoir faire appel à des particuliers qui viendraient exacerber la concurrence déloyale sur un secteur souffrant déjà du marché noir.

 

Kliner lutte contre la précarité

En développant une application qui mette en relation en temps réel l’offre et la demande tout en favorisant la qualité grâce à notre algorithme, nous baissons au maximum nos charges de fonctionnement. Ces économies générées permettent de proposer un prix compétitif à nos clients tout en offrant les meilleures rémunérations du marché à nos partenaires.

 

Kliner entre en concurrence avec le marché noir

Les clients qui utilisent l’application Kliner bénéficient 1. de tarifs avantageux, 2. de la qualité de service et 3. de la sécurité en travaillant avec des professionnels déclarés.

Les artisans quant à eux, profite d’une rémunération suffisamment avantageuse qui leur permet de garder un bon niveau de revenu net une fois les cotisations sociales réglées.

Ainsi les forces qui alimentent le marché noir trouvent toutes un intérêt à passer désormais par l’application Kliner, le droit chemin.

 

Kliner crée une émulation positive au sein de son réseau de partenaires

Nous sommes attentifs au bien-être de nos artisans partenaires car chez Kliner nous sommes convaincus qu’un prestataire heureux = un client satisfait.

C’est pourquoi nous ouvrons à sortir nos partenaires de l’isolement, en mettant en place une politique des conventions événementielles où nous souhaitons partager avec nos partenaires l’histoire que nous écrivons ensemble.

Enfin, chez Kliner, les artisans partenaires bénéficient d’un programme fidélité inédit, le Kliner’s Partner Club. Il permet de récompenser à rythme régulier, les meilleurs artisans de notre réseau.

 

 

L'Équipe Kliner Catégories :