Développer son patrimoine est un processus dont la durée dépend de plusieurs facteurs.

Votre profil psychologique : quel est votre seuil de tolérance au risque ?

Votre culture économique : y a t il des secteurs d’activité qui vous sont plus familiers ou avec lesquels vous vous sentez plus en confiance ?

Vos objectifs : à quel étage de la pyramide de l’accomplissement souhaitez-vous appartenir ?

Votre condition sociale de départ : à quel point la vie vous a fait des cadeaux depuis votre naissance ? Voir vidéo ci-dessous.

Si vous voulez commencer à développer votre patrimoine, voici quelques conseils fondamentaux pour vous guider.

 

1. Privilégiez l’investissement à l’épargne

Si pour assurer vos vieux jours vous passez votre temps à économiser le moindre sou, alors votre problème ce n’est pas l’épargne. Vous avez un problème de niveau de revenus.

En effet ceux qui ont un niveau de revenus faible ou moyen ont tendance à utiliser leur argent pour consommer et éventuellement, épargner.

Seulement, moins vous gagnez de l’argent, plus votre épargne est longue à constituer… Et au premier coup dur de la vie, l’épargne s’envole en fumée.

C’est pourquoi pour développer votre patrimoine, vous devez d’abord trouver une solution pour augmenter vos revenus actuels. Vos revenus serviront ensuite à consommer, épargner, et surtout, investir.

Dan Lok, entrepreneur canadien à succès, rappelle que les pauvres se concentrent sur l’épargne, tandis que les riches se concentrent sur l’investissement.

 

2. Ne risquez pas tout votre argent

Quel que soit votre niveau de revenus, vous pouvez vous constituer un patrimoine tout en profitant pleinement de la vie.

Mais ce faisant, il est recommandé de trouver la juste mesure entre la part à consacrer à l’épargne et celle à utiliser comme bon vous semble. Quelques points de repères :

Si vous gagnez moins de 50 000€ par an, vous devez épargner 10% de vos revenus.

Vos revenus sont compris entre 50 000€ et 200 000€ par an ? Alors vous devez épargner 15% de vos revenus.

Si vous gagnez entre 200 000€ et 500 000€ par an, économisez 25% de vos revenus.

Si vous gagnez entre 500 000€ et 2 millions d’euros par an, vous devez épargner 35%.

Au delà de 2 millions de revenus par an, vous devriez économiser minimum 50% de vos gains.

Que faire de l’argent restant ? Investissez, consommez, faites-en ce que vous voulez. Vous pouvez même le faire sans compter, faites vous plaisir.

 

3. N’attendez pas pour investir dans l’immobilier. Investissez dans l’immobilier et attendez.

Se constituer un patrimoine immobilier est la meilleure façon de se garantir une rente mensuelle de 3 000€, 5 000€, 20 000€… à vie !

Et la bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin de hauts revenus pour vous lancer.

Bon à savoir :

 

a) La banque ne donne pas à boire à ceux qui sont assoiffés mais uniquement à ceux qui ont soif

Afin de solliciter la banque pour vous aider à investir, pensez à les approcher quand vous n’avez pas désespérément besoin d’eux.

Le banquier est par nature conservateur. Il ne prête pas à ceux qui ont besoin d’argent, mais plutôt à ceux qui recherchent un levier pour gagner plus d’argent.

En effet, si vous appartenez à cette catégorie de personnes, vous avez compris comment utiliser la dette pour vous enrichir.

 

b) Le papy-boom est l’eldorado des investissements clés en main

Si vous vous lancez dans l’immobilier, privilégiez les investissements qui ne nécessiteront pas un suivi constant de votre part.

En effet, l’intérêt d’un patrimoine immobilier c’est précisément sa capacité à produire une rente pendant que vous vous occuper à générer d’autres revenus.

Or si vous devez passer du temps à suivre l’encaissement des loyers, assister aux assemblées des propriétaires, réagir aux problèmes soumis par les locataires, gérer les sorties de bail et la recherche de nouveaux occupants… Vous aurez vite fait de vous épuiser à la tâche.

En France, la loi Pinel encourage les particuliers à investir dans les établissements neufs et de préférence, pour personnes âgés.

L’intérêt ? Vous développez votre patrimoine, la gestion des biens est à la charge d’organismes et vous vous contentez d’encaisser un loyer garanti, qu’il y ait ou non un locataire dans le bien, et si vous revendez après un délai pertinent, vous payez moins d’impôts.

 

c) Un patrimoine immobilier se crée même sans un sou

Pour ceux qui n’ont pas un sou et ne sont pas crédibles auprès des banques, rien n’est perdu. Soyez créatifs !

Nombreuses sont les personnes qui s’associent à des promoteurs immobiliers en échange de leur service. Si vous avez une qualité à monnayer, vous pouvez vous investir pleinement dans la construction d’un bien immobilier, contre quelques parts sur le projet.

 

4. Achetez votre liberté : créer votre propre entreprise

Partout où il y a un problème non résolu au sein d’une communauté de personnes, il y a une entreprise à créer sur un nouveau marché.

Sur tout marché, même très concurrentiel, où il y a de l’insatisfaction parmi les clients, il y a une nouvelle entreprise à y faire prospérer.

Ensuite, la règle est simple. Plus le problème que vous résolvez est important, plus le potentiel de votre entreprise à générer du cash est immense.

Alors, sortez, observez, lisez, analysez les problèmes et créez votre entreprise.

Une fois les années de mise sur orbite passées, c’est le moyen le plus rapide pour augmenter ses revenus et développer son patrimoine de façon exponentielle.