Être riche. Nombreux sont ceux qui rêvent de devenir riches, dans le sens de posséder suffisamment de biens ou de générer assez de revenus pour les mettre à l’abri du besoin pour le restant de leurs jours.

Seulement à 65 ans, 97% des personnes sur cette terre sont couvertes de dettes ou dans l’incapacité de subvenir convenablement à tous leurs besoins.

Si vous êtes dans ce cas, c’est sans doute pour l’une des 7 raisons suivantes.

 

1. Si vous n’êtes pas riche, c’est parce que vous aimez dire que l’argent n’est pas important

Connaissez-vous le point commun entre tous ceux qui ont l’habitude de dire « L’argent ne fait pas le bonheur », « L’argent ce n’est pas tout » ? C’est qu’ils ne sont pas riches.

Evidemment que l’argent ce n’est pas tout et tout le monde le sait. Mais ce n’est pas tout le monde qui se le dit en longueur de temps. Le plus souvent ceux qui aiment se le répéter sont ceux qui essaient de masquer leur besoin d’argent.

Ils rêvent de devenir riches mais le rêve leur semble si inaccessible qu’ils préfèrent conjurer le sort en se répétant qu’être riche n’est pas important. Un peu comme quelqu’un pétri de trouille face à un danger et qui ne cesse de crier : « Même pas peur ! Même pas peur ! ».

Seulement, en répétant que l’argent n’est pas important on ne se met pas dans la configuration d’esprit pour pouvoir en gagner. Au contraire.

Imaginez que vous avez un ami cher à qui vous dites constamment « Tu sais, c’est bien quand tu es là mais tu n’es pas si important » ? Vous pouvez être sûr qu’un beau matin, votre ami ne sera plus là !

En effet l’argent ce n’est pas tout mais c’est encore le principal moyen de transaction de ce monde. Alors tant que vous aurez des besoins, il vous faudra de l’argent.

L’argent n’est donc rien d’autre qu’un levier qui vous permet d’accéder confortablement à vos désirs et de vous élever. Car il vous met à l’abri du besoin et vous permet de protéger votre famille.

 

2. Si vous n’êtes pas riche, c’est parce que l’Ecole ne vous a pas appris à gagner de l’argent et vous n’avez rien fait pour changer ça

Quel que soit votre parcours scolaire, vous avez sans doute étudié les Mathématiques, la Chimie, la Physique, l’Histoire, la Géographie… Chacune de ces matières avec un coefficient plus ou moins important selon votre orientation.

Mais avez-vous jamais eu une matière intitulée ‘Comment réussir dans la vie‘ ? Non !

Devenir riche à l'écoleEt si personne ne vous apprend les rouages pour tracer sa route sur la voie du salariat ou celle de la création d’entreprise, comment saurez-vous les pièges à éviter ?

Notez qu’aujourd’hui, 80% des gens riches doivent leur réussite financière à un héritage !

Donc seuls 20% des riches tirent leur réussite de leurs propres accomplissements. Pourtant pour réaliser ça, ils ont d’abord eu besoin d’apprendre, de comprendre et de maîtriser l’art de gagner de l’argent.

Et parce que c’est un art à part qui n’est pas enseigné à l’école, le système éducatif fait de vous des gentils petits soldats en recherche de sécurité, prêts à trouver n’importe quel job pour un salaire à la fin du mois.

 

3. Si vous n’êtes pas riche, c’est parce que vos parents vous ont dit d’aller chercher un job et… vous êtes allé chercher un job !

A moins de descendre d’une famille sensible à la culture de la richesse, vous n’aurez jamais dès le bas âge, une bonne éducation financière.

Dans le pire des cas, vos parents ne vous diront rien. Ils miseront sur l’école pour vous éduquer financièrement. Dans le meilleur des cas ils vous diront « Va te trouver un job si tu veux devenir adulte ».

Le fait est que vos parents, malgré tout l’amour qu’ils ont pour vous, sont les personnes les moins avisées pour vous apporter la bonne éducation financière.

Robert Kiyosaki, dans son livre ‘Père riche, Père pauvre.‘ explique aux parents quoi enseigner à leurs enfants afin qu’ils connaissent plus tard la réussite financière.

Et pour cause, Robert Kiyosaki a grandi guidé par son père biologique et son père adoptif. L’un riche, l’autre pauvre.

Là où l’un disait ‘Le manque d’argent est la racine de tous les maux‘, l’autre disait ‘L’amour de l’argent est la racine de tous les maux‘.

Et quand l’un disait ‘Je ne peux me permettre d’acheter ça !‘, l’autre se disait ‘Comment faire pour me permettre d’acheter ça ?

Pourtant l’un était un employé bien payé, tandis que l’autre était un entrepreneur à succès.

Si vous ne saisissez pas l’occasion de lire le livre de Robert Kiyosaki, souvenez-vous au moins de ceci…

Le salariat n’est pas fait pour vous rendre riche.

Le salariat est précisément organisé pour vous apporter un revenu suffisamment élevé pour subvenir à vos besoins primaires, mais bien trop bas pour vous obliger à venir repointer mois après mois.

 

4. Si vous n’êtes pas riche, c’est parce qu’on vous a dit que vous pouviez vous estimer heureux de gagner plus de 2 000€/mois et vous y avez cru

De nombreuses sociétés occidentales ont développé la fâcheuse manie de culpabiliser ceux qui réussissent.

Par un curieux mécanisme de comparaison avec la misère du monde, on essaie de vous faire comprendre que vous pouvez déjà vous estimer heureux de gagner plus de 2000€ par mois !

« Hein voyons, te plaindrais-tu ?! Regarde tous ces gens très pauvres dans le monde ! Et tu sais en France avec tes 2 000€/mois tu fais partie des 80% les mieux payés ! »

Baliverne !

En quoi la misère du monde efface tous les besoins que vous ne pouvez vous payer ?

Est ce parce que le voisin s’est pris une balle dans le pied que vous ne ressentirez pas la douleur d’un coup de poing qui arrive sur votre visage ?

Si vous avez laissé ce courant de pensée pénétrer votre esprit alors vous ne serez jamais riche.

Vous vous contenterez du minimum parce qu’on vous a dit que le minimum c’était déjà assez.

 

5. Si vous n’êtes pas riche, c’est parce que la société ne vous voit que comme un consommateur et vous ne savez résister à ses appels

Le phénomène s’est accéléré avec la mondialisation de l’économie et la démocratisation des médias.

Où que vous soyez, il y a toujours une marque pour vous pousser à acheter un produit dont vous n’avez pas besoin ; une banque pour vous aider à dépenser l’argent que vous n’avez pas ; une pensée dominante pour vous obliger à agir comme la société veut que vous agissiez afin qu’elle prospère, sans se soucier de savoir si vous vous y épanouissez ou pas.

La conséquence ? Vous vivez à crédit.

Vous voulez acheter le dernier iPhone à 1 000€ ? Utilisez votre découvert bancaire.

Un voyage au bout du monde en vue ? Prenez un crédit à la consommation.

Envie d’acheter une voiture ou une maison ? Votre banquier vous tend les bras.

Même pour profiter de la vie, la société vous dit d’attendre votre retraite pour ça. Et pour ce que vous ne pouvez vous payer avec votre salaire, empruntez !

Au final vous vivez endetté, sans plus faire aucune distinction entre une bonne et une mauvaise dette.

Le jour où vous le réalisez il est déjà trop tard. La société, les marques et la banque ont pris le contrôle de votre vie.

 

6. Si vous n’êtes pas riche, c’est parce que vous pensez que la richesse vous enlève votre humanité

Selon quelques légendes urbaines, on ne parvient pas un certain niveau de richesse sans perdre en chemin l’humilité, le sens des valeurs, la sensibilité, etc.

Et même pour certains, il est possible qu’on doive troquer son âme pour accéder à la richesse.

Alors pour ne pas ressembler à ces personnes sans âme, arrogantes, insensibles, vous vous assurez de rester pauvre. Dans tous les cas vous ne faites rien pour devenir riche.

Car oui, à moins que vous ne gagniez plus de 60 000€ par an, vous pouvez légitimement vous estimer pauvre, si on se réfère à la pyramide de l’accomplissement, basée en partie sur les études de Daniel Kahneman, Prix Nobel d’Economie.

Pyramide de l'accomplissement

 

7. Si vous n’êtes pas riche, c’est parce que vous n’assumez pas la responsabilité de votre situation financière

La plupart des gens se complaisent à trouver des excuses à leur mauvaise situation financière actuelle.

C’est la faute au destin, je suis né dans une famille pauvre. C’est la faute à pas de chance. Et puis c’est aussi la faute de cette personne qui ne m’a pas permis de saisir telle ou telle opportunité…

Le problème c’est qu’en pointant toujours les autres du doigt, on oublie de se questionner soi-même sur les choses qu’on pourrait faire différemment pour enfin améliorer sa situation financière et même, devenir riche.

Si vous êtes une de ces personnes, n’oubliez pas que quand vous pointez quelqu’un du doigt, il y a toujours 3 de vos doigts qui pointent vers vous même.