Bien dans son job

4 signes qui disent que le métro-boulot-dodo n’est pas fait pour vous

Beaucoup d’entre nous ont grandi en écoutant la même rengaine : Aie des bonnes notes à l’école. Va dans une bonne université. Trouve-toi un job stable bien payé (entendez métro-boulot-dodo). Et sois heureux.

Cependant, cette formule n’est pas la panacée. Pire encore pour certains, elle a le pouvoir de les vider de l’intérieur à petit feu, jusqu’à les mener au point de rupture où ils osent tout quitter sans plan B derrière.

Et vous, quel effet cette formule a réellement sur vous ?

Quels sont les signes que le travail de 9h à 17h en mode métro-boulot-dodo n’est peut-être pas fait pour vous ?

Voici quelques signaux d’alarme et les bons gestes à adopter quand vous faites face à l’évidence.

 

1. Vous vous sentez comme un animal dans un zoo quand vous êtes au bureau

Parfois il ne s’agit pas du tout de difficulté à accepter l’autorité d’un supérieur. En effet, pour ceux qui ne sont pas faits pour un travail traditionnel, c’est juste l’idée de devoir être au bureau dans un contexte normé qui devient insupportable.

Généralement en début de carrière, on est plutôt excité. Il y a la satisfaction d’y être enfin arrivé après 20 ans d’investissement des parents. Au moins ils seront fiers.

Puis progressivement on a l’impression que son espace au bureau rétrécit au fur et à mesure qu’on doit vivre avec des règles qui ne nous correspondent pas. Et à fortiori, qu’on n’a pas fixées.

D’abord le rythme métro-boulot-dodo.

Se lever à 7h, subir 2h de transport, arriver au bureau à 9h30 (attention, au delà le patron sera pas content, même s’il ne le montre pas). Puis regarder le temps s’égrainer avant de faire le chemin inverse.

Quitter le bureau à 18h (c’est vrai le contrat dit 17h30 mais c’est mal vu, ça fait agent de la Poste), subir 2h de transport et arriver chez soi épuisé nerveusement sans savoir pourquoi. Et remettre ça le lendemain.

Après le rythme métro-boulot-dodo, l’autre problème qui grandit c’est le cadre au travail.

Vous souffrez d’anti-réunionite aigue. En effet les réunions à répétition, ça vous irrite. La tête de vos collègues ne vous revient pas. La culture de l’entreprise… euh quelle culture ?!

 

Que faire si avec le métro-boulot-dodo, vous vous sentez en cage

Si votre travail nécessite que vous passiez l’essentiel de votre temps derrière un écran d’ordinateur, peut-être devriez-vous négocier 3 jours de télétravail par semaine.

Cela vous permettra de travailler la plupart du temps dans votre espace à vous. Et le reste du temps, vous pourriez garder le contact avec vos collègues pour assurer le suivi des dossiers. Mais aussi pour conserver cette sensation tout de même utile d’appartenance à un groupe.

Si par contre votre travail ne requiert pas de présence continue derrière un ordinateur, vous pourriez alors aménager votre planning journalier de façon à faire de chaque jour un moment de plaisir.

Un peu de sport ici, une pause détente par là, un déjeuner amical de temps à autre… Et entre deux moments d’évasion, le travail.

À force, votre semaine de travail pourrait ressembler à celle décrite par Timothy Ferriss, dans son livre La semaine de 4 heures : Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux !

 

2. Vous n’aimez pas travailler avec des contraintes de délais imposées

Tout le monde n’apprécie pas de travailler avec un chrono qui s’égraine par dessus tête.

En effet il y a ceux que la pression quotidienne des délais galvanise. Et d’autres qui ont l’impression de perdre le sens des choses, à courir sans cesse derrière des objectifs à court terme.

 

Que faire si dans votre quotidien de métro-boulot-dodo, la pression des délais vous opprime

Il faut déjà admettre qu’il y a des métiers où la pression des délais est inéluctable.

En effet, vous ne pouvez pas envisager devenir aiguilleur du ciel si vous supportez mal la pression. Dans certains cas, vous ne pourrez juste pas vous en défaire.

Toutefois si dans l’exercice de votre fonction vous ressentez une pression supplémentaire du fait de la désorganisation de votre service, peut-être pourriez-vous envisager de proposer à votre manager un ajustement de l’organisation.

L’idée étant de démontrer que votre solution peut aider à améliorer la productivité de tous, tout en réduisant le stress de chacun.

Cependant il faut être fin politicien avec cette approche. Car pour que votre idée soit écoutée, il faut trouver le bon ton pour que votre boss n’ait pas l’impression que vous lui expliquiez qu’il n’a pas su faire son travail.

PROMOTIONS

Porte crayon Donald Trump

Idées Cadeaux Mémorables

Des cadeaux uniques,
à bas prix.

Découvrez des produits exceptionnels à offrir, dans la Boutique Géniale du Web


Découvrir

PROMOTIONS

Idées Cadeaux Mémorables

Des cadeaux uniques,
à bas prix.

Découvrez des produits exceptionnels à offrir, dans la Boutique Géniale du Web

Kliner Cadre Forum
  • Idées Cadeaux Mémorables
  • Idées Cadeaux Mémorables
  • Idées Cadeaux Mémorables

3. Les fichiers Excel vous rendent fou

Dans la plupart des jobs, il y a les actions que vous menez pour permettre à votre entreprise de se développer. Puis il y a les reportings que vous faites pour mesurer l’efficacité de vos actions.

Et en règle générale, qui dit reporting dit Excel.

Alors si le mot Excel vous évoque le prénom de votre tante Axelle. Si la recherche V vous provoque d’intenses nausées. Ou si encore l’idée de faire une formule conditionnelle fait renaître des traumatismes de vos cours de Maths au lycée…

Alors oui, vous avez un problème.

 

Que faire si dans votre quotidien de métro-boulot-dodo, faire des reportings vous déprime

Que vous n’aimiez pas simplement l’administratif ou que vous soyez fâché avec la famille Office, il y a peu de chances que vous échappiez à l’obligation du suivi de performances.

Partant de là, deux options s’offrent à vous.

Grâce à YouTube aujourd’hui, vous pouvez toujours compter sur une âme charitable pour vous accompagner pas à pas dans les tâches que vous essayez de réaliser. Qu’il s’agisse d’Excel, Powerpoint ou autre.

Quand vous faites face à un besoin, trouvez simplement le tuto correspondant sur YouTube et la suite devrait être un jeu d’enfant.

De plus en apprenant à faire par vous même, vous pouvez devenir au fil du temps un véritable expert du pack Office. Une qualité de plus à valoriser sur votre CV.

Si toutefois cette solution ne vous convient pas, l’autre option est de devenir patron à la place de votre patron. En d’autres termes, à vous d’être celui qui demande des reportings plutôt que celui qui les fait.

Toutefois gare à la fuite en avant. Car comme le fisc et la mort, il est probable que vous ne puissiez échapper à Excel.

Alors un guide pratique d’initiation à Excel ne serait pas de trop.

 

4. Vous avez l’impression qu’on vous dit sans cesse quoi faire

Personne n’aime avoir un patron omniprésent qui essaie de tout contrôler.

Cependant quand on n’est pas fait pour le métro-boulot-dodo et qu’on commence à ne plus aimer son travail, même quand votre patron vous demande ‘Comment vous allez ce matin ?‘, vous avez l’impression qu’il vous a donné un ordre.

Si vous sentez de la frustration quand on vous invite à une réunion ou quand on vous met sur un nouveau projet… C’est peut-être le signal ultime.

 

Que faire quand dans votre quotidien de métro-boulot-dodo, vous êtes en guerre contre l’autorité

Si vous vous sentez vraiment frustré d’avoir à répondre à une demande de votre supérieur, c’est peut-être le signe qu’il est temps d’envisager devenir votre propre patron.

Bien évidemment l’idée n’est pas de dire qu’à chaque frustration vous devriez créer une entreprise.

Mais quand au plus profond de vous, vous avez l’appel d’une passion, le besoin de penser par vous-même et le sentiment que si vous étiez patron à la place du patron vous feriez tout différemment, alors il faut faire face à l’évidence. Et oser suivre votre propre chemin.

Cependant, si vous n’êtes pas encore à ce point de non-retour, là aussi deux solutions s’offrent à vous pour reprendre la main.

D’abord la possibilité de prendre des vacances. Voire une année sabbatique.

Puis la solution de travailler en indépendant, même si vous continuez à faire le même métier.

PROMOTIONS

Réservez une nuit à Paris dans ce penthouse de 100m2

Idées Cadeaux Mémorables

Des cadeaux uniques,
à bas prix.

Découvrez des produits exceptionnels à offrir, dans la Boutique Géniale du Web


Découvrir

PROMOTIONS

Idées Cadeaux Mémorables

Des cadeaux uniques,
à bas prix.

Découvrez des produits exceptionnels à offrir, dans la Boutique Géniale du Web

Kliner Cadre Forum
  • Idées Cadeaux Mémorables
  • Idées Cadeaux Mémorables
  • Idées Cadeaux Mémorables

Pour certains il n’y a rien de mieux que le bon train-train métro-boulot-dodo.

Quant à vous, si l’idée d’inscrire votre vie professionnelle dans une routine attendue vous horripile, à vous d’emprunter un meilleur chemin.

La vie est trop courte pour traîner sa misère dans un travail qu’on n’aime pas. Soit vous trouvez une bonne raison de rester, soit vous prenez la porte.

 

06.05.20 | Bien dans son job

CADRES Forum
CADRES Forum
Nous sommes une communauté de femmes et d'hommes riches de nos différences et forts de nos expériences personnelles et professionnelles. Nous les partageons gratuitement afin de vous aider à faire votre propre chemin.



Plus dans Bien dans son Job


QUICONQUE PEUT SAVOIR.
LE PLUS IMPORTANT C'EST DE COMPRENDRE.

Recevez dans votre boite mail nos retours d'expérience sur les sujets qui font votre vie professionnelle.